Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le-monde-de-Charline.over-blog.com

Sombre musique

 

Titre : Diabolus in musica

Auteur : Céline Rosenheim

Date de publication : 1er juin 2015

Nombre de pages : 152 pages

Début lecture : 26/08/2020

Fin lecture : 30/08/2020

Note : 14/20

Edition : Editions du Chat Noir

 

Résumé : Yann est un être solitaire pour qui seule la musique compte, ses projets Sjel et Totentanz représentent tout son univers. Si sa timidité et son esprit rêveur ont toujours suscité l’incompréhension et le rejet, le jeune homme sait aussi que ce caractère a forgé sa créativité. Aujourd’hui, alors que les ombres menacent, sa différence pourrait être un don encore plus précieux, bien au-delà de son talent musical, car Yann perçoit une présence qui plane autour de la scène black metal, une aura maléfique qui pourrait bien anéantir l’inspiration et la vie des musiciens.

 

Mon avis : Je déçue par ce livre...

Je m'attendais vraiment à autre chose en lisant le résumé de ce livre.

La narration est longue, jusqu'à l’agression de Nyx qui fait prendre une autre tournure à l'histoire, une tournure plus sombre. A mes yeux, c'est vraiment le point de départ de ce livre. Le début est donc très long et ne nous apprends pas grand chose mis à part que le narrateur fait parti du monde surnaturel. C'est d'ailleurs la première fois que je croise la créature qu'il est. 

Au final, on n'apprend pas grand chose des spectres malfaisants qui rôdent autour de la scène black métal... Par contre, j'ai adoré cette immersion, moi qui adore le métal en tous genres. 

Malheureusement, le vocabulaire lié à la musique n'est pas expliqué et je n'y connais rien du tout... 

Je n'ai pas pu m'attacher aux personnages non plus, je pensais que j'aurais une affinité avec Yann mais ce ne fût pas le cas. De plus, j'ai vraiment eu du mal à me plonger dans l'histoire. 

J’ai toujours préféré le mode mineur, plus mélancolique. On dit qu’il est le mode de la nostalgie et c’est une humeur qui me correspond. Je voudrais commencer mon récit par une note de musique et je crois que ce livre s’écrira en sol mineur.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article