Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le-monde-de-Charline.over-blog.com

Changement surprenant

 

Titre : L'épouvanteur, tome 9 : Grimalkin et l'Epouvanteur

Auteur : Joseph Delaney

Date de publication : 4 novembre 2020 (poche)

Nombre de pages : 316 pages

Début lecture : 14/05/2021

Fin lecture : 16/05/2021

Note : 17/20

Edition : Bayard Jeunesse

 

Résumé : Détruire le Malin, c'est le but que s'est fixé Grimalkin, pour venger le meurtre de son fils. Après avoir aidé Thomas Ward et l'Epouvanteur à entraver le démon, en Irlande, elle a regagné le comté. Elle doit à tout prix conserver, enfermé dans un sac, la tête coupée du Malin afin de garder sous contrôle son esprit maléfique. Grimalkin, la tueuse du clan Malkin, est puissante, et son seul nom suffit à inspirer la crainte. Mais les serviteurs de l'obscur sont à ses trousses. Ils emploieront tous les moyens pour lui reprendre son horrible et précieux fardeau.

 

Mon avis : J'ai adoré ce tome et je pense que c'est mon préféré jusqu'à présent.

Malgré qu'on soit au neuvième tome de la saga, l'auteur arrive encore à nous surprendre en changeant pour la première fois de narrateur et en faisant un choix surprenant en choisissant la terrible tueuse du clan Malkin : Grimalkin ! 

Jusqu'à présent nous ne savions pas grand chose sur elle, mis à part que c'est une incroyable tueuse, capable de grandes choses et une redoutable combattante : beaucoup sont morts en voulant l'abattre.

A travers ce tome, nous apprenons à la connaître et je dois dire que je me suis attachée à elle. Elle n'est pas sans coeur, comme on pouvait le croire. Elle ne tue que pour faire son devoir et non par plaisir, elle n'hésite pas à venir en aide aux autres. Nous apprenons également son passé, qui n'a pas été simple. Elle a su déjouer tous les pronostics et devenir ce qu'elle voulait être.

Nous faisons la connaissance de Thorne, ce qui ajoute encore un rebondissement. Thorne est l'apprentie de Grimalkin, qu'elle cache depuis plusieurs années maintenant. Elle a le même caractère que sa tutrice et elle est aussi forte, bien que son apogée ne soit pas encore atteinte. A travers ses yeux, nous découvrons une Grimalkin protectrice et aimante d'une certaine manière.

J'ai adoré en apprendre plus sur ce monde magique et sur les Sorcières ainsi que sur leurs coutumes et leur façon de fonctionner.

La quête contre le Malin continue mais ce tome donne une bouffée d'oxygène dans la saga et permet de ne pas tourner en rond et de continuer à rebondir.

Je suis prête, maintenant. Prête à tuer. A les tuer tous. Je suis la mère de la mort. Elle court sur mes talons, s'accroche à ma jupe avec des ricanements de joie, laissant sur l'herbe verte de fraîches empreintes de sang.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article